Másalto s’engage à torréfier un café espresso de qualité constante. Par les hommes et avec les hommes.

Másalto est né d’une histoire humaine, l’une de ces histoires qui puisent leur force dans la passion et l’amour de ceux et celles qui nous entourent. L’amour de la nature et les richesses qu’elle nous apporte, des hommes et de leur travail.

L’envie de revenir aux sources des produits et des méthodes originales, tout en gardant le respect du travail des petits producteurs. La mondialisation et l’industrialisation nous aveuglent et nous oppriment dans chaque démarche de développement. La course à la production oblige les entreprises à produire de plus en plus, et ce de moins en moins cher. Cette course effrénée a des conséquences inéluctables sur la main-d’oeuvre, qui disparaît au profit des machines et de la qualité primaire des produits qui sont remplacés par des produits de substitution reproduisant les arômes et goûts. Le marketing faisant le reste, le consommateur achète par pulsion ou est envoûté par l’image parfaite véhiculée par certaines marques. Les conséquences sont multiples et dévastatrices pour les hommes et les produits de qualité. Moins de main-d’oeuvre, plus de pauvreté et moins de respect de l’environnement. Les produits de qualité sont copiés par des procédés savants et chimiques. L’homme perd le goût et ses repaires.

Le saviez-vous ?

Le caféier préfère l’ombre d’un arbre que le plein soleil…

La nature nous a offert cette plante merveilleuse qu’est le caféier. Si fragile et complexe. Les plantes d’origine, les arabicas d’altitude, ne poussent et ne s’épanouissent que sous couvert forestier. Or, les grandes marques industrielles font pousser le café en plein soleil, en les gorgeant de pesticides et d’engrais pour les rendre résistantes au soleil et aux insectes. Pour diminuer les coûts de production, elles nient la nature de la plante.