L’emballage.

Le secret d’un bon espresso passe par sa fraîcheur, donc son emballage. Selon le type de café, il existe différentes méthodes pour l’empaqueter. En grains, il s’emballe avec valve ou sous pression d’azote. Et moulu, il se conditionne de 3 façons : sous vide dur, sous vide à valve ou en boîte métallique. Másalto a évidemment opté pour un emballage avec une valve de très haute qualité. Et pour offrir encore davantage de fraîcheur, nous torréfions et livrons en flux tendu, c'est-à-dire en minimisant les stocks.

Pourquoi est-ce si important de bien emballer le café ?

Après la torréfaction, le café subit 4 réactions :

  1. L’oxydation par l'oxygène de l'air.
  2. Le rancissement des cires et des graisses.
  3. Le dégazage d’anhydride carbonique.
  4. La libération des arômes.

C’est donc pour éviter ces pertes d’arômes que, depuis plusieurs années, de nouveaux emballages sont mis au point.

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez notre Politique relative aux Cookies.
Ok